Szumski Jerzy. S.

1993

Steedman after Steedman

RÉSUMÉ En 1975, Ian Steedman dans «Des profits positifs avec une plus-value négative» The Economic Journal, Vol. 85, n ° 337) aurait démontré que des profits positifs peuvent coexister avec une «plus-value» négative en cas de production conjointe. Cet article devint plus tard le chapitre 11 du célèbre livre de Steedman, Marx après Sraffa. Steedman, dont les révélations ont été largement acceptées et jamais sérieusement contestées, a en fait rendu le travail laborieux et ses adeptes ridicules. Steedman avait tort. Il a utilisé une hypothèse pour montrer la positivité des profits puis, à mi-parcours de son discours, a adopté une autre hypothèse pour démontrer la négativité des valeurs du travail. D'autres erreurs diverses sont également révélées: erreur de prix dans les prix, attribution de valeurs (et de prix) aux flux d'utilisation interne, constatation d'une accumulation et d'une croissance induite par l'investissement là où il n'y en avait pas. L'article montre également que les prix négatifs (des valeurs et / ou des produits de base) ne sont pas dépourvus de signification économique, ils indiquent un renversement des flux.

ABSTRACT In 1975, Ian Steedman in 'Positive profits with negative surplus value' The Economic Journal, Vol. 85, No. 337) allegedly demonstrated that positive profits can coexist with negative 'surplus value' in the event of joint production. This article later became Chapter 11 of Steedman's famous book Marx after Sraffa. Steedman, whose revelations have been widely accepted and never seriously challenged, has in effect made the labour theoy of value and its adherents look ridiculous. Steedman was wrong. He used one assumption in order to show positiveness of profits and then, half-way through his discourse, embraced another assumption to demonstrate negativeness of labour values. Other assorted errors are also revealed: mistaking prices for values, assigning values (and prices) to the flows of internal usage, seeing accumulation and investment-induced growth where there was none. The article also shows that the negative prices (of values and/or commodities) are not devoid of economic significance - they signal reversal of flows.

Télécharger le fichier en pdf


1989

The transformation problem solved ? Cambridge Journal of Economics 1989,13, 431-452

Le problème dit de la transformation générale est introduit et il est montré que toute économie réelle d'entreprises multiproduits, avec production conjointe et changement technique, est reliée à une théorie du travail correspondante d'économie de valeur, des "valeurs de travail" et de travail non rémunéré en tant que profits. Inversement, la théorie du travail des économies de valeur est transformable en économies de prix et de profits, et les profits, au moyen des prix du travail, peuvent être distribués à volonté - y compris dans le cas célèbre où les taux de profit sont égaux, voire des bénéfices négatifs dans qulques unités ou toutes. Toutes les économies sont donc des économies de valeur travail faussée par les prix. L'auteur affirme avoir résolu le problème de la transformation et que son travail valide la théorie de la valeur travail - dans l'esprit de David Ricardo et de Karl Marx, mais sans les outils de Marx.

ABSTRACT The so-called general transformation problem is introduced and it is shown that any actual economy of multiproduct firms, with joint production and technical change, is traceable to a corresponding labor theory of value economy of labor values, and unrewarded labor as profits. Conversely, the labor theory of value economies are transformable into the economies of prices and profits, and profits, by means of prices of labor, can be distributed at will--including the celebrated case of equalized profit rates, even negative profits in some or all units. All economies are therefore labor theory of value economies distorted by prices. The author claims to have solved the transformation problem and that his work validates the labor theory of value--in the spirit of David Ricardo and Karl Marx, but without Marx's tools.

Télécharger le fichier en pdf